Lost in translation

Vous connaissez ce panneau, vous le savez universel. En France ne pas le respecter (devant les agents assermentés) vous coûte quatre points sur votre permis. Respectueux que vous êtes vous obtempérez, vous marquez un arrêt sauf peut-être à Marseille où le respect du code de la route est à géométrie variable.

Enfin pas si unique que cela le texte du panneau, il existe des versions polyglottes qui ne sont pas incompréhensibles même pour un « niaiseux » de maudit français.
Question 1 : D’où vient celui-ci ?

En fait d’universalité, en voici une troisième forme.
Question 2 : à qui s’adresse cette injonction et en quelle langue s’exprime-t-il ?

829(1)

3 réflexions sur « Lost in translation »

    1. JLC Auteur de l’article

      Excellentes réponses, cher Chef Pilote, non seulement avec toi on peut voler en toute sérénité, mais tes compétences s’appliquent aussi aux balades équestres. Redéfinissons les deux disciplines du bi-athlon par pilotage de précision et enseignement de la lecture aux chevaux. Avec toi nous avons une équipe gagnante.

Laisser un commentaire