Neige sur les US côte Est

Dans la nuit du 14 au 15 Mars 2017 une tempête de neige est annoncée. Tous se préparent à affronter le mauvais temps. Ici en Floride, les flamands roses (mariage pour tous ?) ont sorti les anoraks des placards. Le héron cendré prend le deuil et fait ses dernières emplettes.

Les loutres, d’habitude si joueuses, se préparent à ranger les meubles de jardin.

Le paon lui-même, qui habituellement ne pense qu’à la drague, voit ses plumes couchées par le vent porteur de mauvaises perturbations. L’intuition de ces mauvaises nouvelles lui fait perdre sa superbe.

La cigogne, clouée au sol, montre sa tête des mauvais jours. La neige, vous n’y pensez pas, ce serait pire que l’enfer.Quant à la spatule, elle se prend pour une autruche et refuse de voir le mauvais temps arriver. Morgen ist auch ein Tag ! comme le disait si justement Bismark.

Sur le Nord-Est des Etats-Unis, la météo prévoit jusqu’à deux pieds de neige. A NY, en Nouvelle Angleterre, les écoles sont fermées, le métro aérien aussi. Le désastre probable approche et, tel le jugement dernier, il nous concerne tous. Ici en Floride, le pire est certain, la panique menace. Preuve incontournable de l’importance de l’événement : devant l’évidence de la menace divine, dimanche dernier, les églises ont, comme à l’accoutumé, fait salle comble. Les températures vont s’effondrer largement en dessous des moyennes saisonnières (25-27°). Une vague de froid s’installe pour au moins 36 heures. Des pluies bretonnes que nous espérons tous non verglaçantes, car dans ce cas les lois de la physique seraient bafouées, ces pluies en lieu et place des orages tropicaux vont frigorifier l’atmosphère. A partir de mercredi les températures polaires paralysent la péninsule (15-18°) et rendront la piscine inutilisable. Vivement jeudi et surtout samedi que les températures (27-31°) retrouvent des valeurs conformes à un début de printemps.

Entre-temps, dois-je monter sur ma voiture des équipements spéciaux ?

Communiqué URGENT. (TAF-METAR Trumpien)
Afin de parer aux effets secondaires de cette vague de froid, le gouvernement fédéral, sous l’impulsion héroïque de sa présidence, lance de toute urgence un programme de formation aux langues arctiques (l’Inuit en particulier car les esquimaux savent se protéger du froid, leur dialecte en est la preuve). Mesure complémentaire, la présidence lève le Travel Ban qui menaçait les canadiens. Mesure avisée car les canadiens sont les seuls locuteurs et enseignants potentiels de ces langues quasiment oubliées.

La civilisation occidentale sera sauvée.

Merci Donald, tu n’es pas un Mickey.

783(1)

Laisser un commentaire