JACQUES FAVRE – MÉMORANDUM

Nous apprenons, par le journal La Tribune du 14 octobre dernier, le décès de M. Jacques FAVRE. Ingénieur Arts & Métiers et figure emblématique de Valréas, il s’est fortement impliqué dans notre Aéroclub du Haut Comtat, tout en conduisant sa réussite professionnelle en créant ERVAF.

En effet, lorsqu’il a été décidé de quitter la piste du « GARRIGON » crée en 1953 par Guy Monier sur le terrain prêté par son beau-père Raoul COUSTON, il a fallu trouver et rassembler en 1964 les nombreuses parcelles devenues aujourd’hui le terrain actuel LFNV. Ces parcelles ont été achetées par les membres de la SOTHAC, société créée pour l’occasion.

Des années plus tard, en 2002, ce terrain était à vendre et un maraîcher local s’est montré très intéressé pour y planter des agrumes. Afin d’éviter la disparition de l’aérodrome, c’est Jacques FAVRE, alors président de la SOTHAC, qui a négocié la vente du terrain à la FNA devenue depuis la FFA. Désormais, seuls le clubhouse et les hangars sont la propriété de l’aéroclub. L’aire de mouvement est quant à elle propriété de la FFA.

Vers 1966, il devenait propriétaire d’un avion CESSNA 182 tout récemment acheté. Lors d’un des tout premiers vols de perfectionnement, un atterrissage très dur a fortement endommagé l’avion et la cellule, qui a alors rapidement pris feu. Son bel avion tout neuf détruit et l’élève très traumatisé ont fait que Jacques FAVRE n’a plus jamais volé.

Amicalement appelé « L’Amiral » par tous ceux qui savaient que ce n’était pas qu’un surnom, il avait été officier de marine et avait navigué en de nombreux voyages au long cours. Gardons en mémoire la précieuse collaboration de M. FAVRE.

Merci l’Amiral !

Denise MONIER

 

La publication a un commentaire

  1. Happy

    Jacques Favre a été en effet l’homme « clé » qui a permis d’ assurer la pérennité de notre magnifique plateforme !
    Merci l’Amiral .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.