Archives mensuelles : décembre 2021

LE PÈRE NOËL A LFNV

Ce mercredi 15 décembre après-midi, les enfants des écoles de Visan étaient invités à recevoir le Père Noël qui nous avait avertis qu’il viendrait par les airs sur l’aérodrome de Valréas-Visan. Il avait troqué pour un instant ses rennes et son chariot pour un bel avion.

Vers 14h30, après quelques passages au-dessus de la piste, le pilote accompagné du Père Noël a atterri sur la piste de Visan pour s’arrêter un moment et recevoir les nombreux enfants venus le recevoir. Heureusement, il n’avait pas oublié sa hotte et les cadeaux tant attendus.

Plus d’une cinquantaine d’enfants accompagnés de leurs parents ont reçu un petit cadeau et se sont vus offrir un chocolat chaud par la mairie, représentée par Mme la Maire Corinne TESTUD-ROBERT et une de ses adjointes Mme Françoise MONIER.

Les nombreux enfants ont été ravis et les organisateurs tout autant.

Il sera invité chaque année, en espérant un aussi beau temps que ce mercredi.

   

UN JODEL RENAIT : le F-PHFL

La remise en état d’un Jodel D-112 au sein de l’aéro-club d’Uzès-Belvezet. Cet avion a été construit en 1955 par Guy MONIER, co-fondateur de notre aéroclub du Haut Comtat.

Ce dossier concerne la restauration et la remise en service d’un Jodel D-112 (F-PHFL), avec Albert Martinville, président de l’association comme chef de projet. Basée sur le bénévolat, la structure a été créée en 1963. C’est en 2010, lors de la fusion avec l’aéro-club de Pont-St-Esprit que le Jodel D-112 est entré dans la flotte. Mais après 64 années d’activité et près de 9.000 heures de vol passées à former de nombreux pilotes, l’avion arrivait à ses limites. Mis à l’arrêt et stocké au fond du hangar, il a cependant bénéficié du souhait de certains pilotes d’un retour à un appareil à train classique. D’où le programme de rénovation entamé en novembre 2020.

Il s’agissait également de rassembler les membres de divers âges autour d’un projet commun, impliquant la participation des élèves et l’utilisation des connaissances des anciens. Avec au passage la conservation du patrimoine de la construction aéronautique française, c’était aussi l’accroissement de la flotte par un effort « interne », entièrement financé par l’aéro-club, pour utiliser ensuite un avion aux coûts d’exploitation raisonnables.Le chantier a débuté par un démontage total avant réfection de la boiserie, l’entoilage et le marouflage, la reprise complète des atterrisseurs et freins, la remise en état des capots moteur en composites, le remplacement des verrières, la réfection du tableau de bord, l’application de toutes les consignes de navigation (entretien calqué sur celui des CDN même si l’appareil est immatriculé en CNRA), une peinture intégrale.

Le chantier s’est achevé en novembre 2021, soit après 12 mois. Le nouveau « premier vol » a eu lieu à la mi-octobre. Côté pratique, après les essais et la mise au point initiale, des cours théoriques sur les spécificités du train classique ont été assurés au sein du club, avec un programme de formation à la variante TW (Tail Wheel) puis le lâcher des pilotes brevetés et la formation d’élèves en formation PPL.

Ce D-112 (n°184) a été construit en 1955 par Guy Monnier puis utilisé par l’aéro-club spiripontain, implanté à Pont Saint-Esprit de 1956 à 2010, année où des inondations ont imposé son transfert et sa fusion avec le club d’Uzès. Le biplace est motorisé par un Continental A65-8F de 65 ch. L’avionique est actuelle avec VHF 8.33 MHz, transpondeur et intercom. Les travaux effectués, notamment par l’association Quercy-Rouergue également mise à contribution sur la voilure, l’ont été sur la base des plans d’origine, des documents techniques et administratifs de l’époque.

C’est en 1946 que le type a vu le jour, conçu par Jean Delemontez avec l’assistance d’Edouard Joly dont les noms composeront le mot JoDel. Le D-112 est la version biplace du D-9 Bébé Jodel, un monoplace. Les deux appareils portent la marque de leur concepteur, avec cette aile semi-trapézoïdale, la partie centrale étant rectangulaire avec le train d’atterrissage, les extrémités de voilures, affectées d’un fort vrillage, recevant les ailerons.       Le biplace D-112 a répondu à une demande du Service technique de l’Aéronautique (STAé) après guerre, pour relancer la formation des pilotes. Alors que Jean Delemontez travaillait sur un triplace, il devra concevoir le biplace en un temps record. Sous différentes versions selon la motorisation, la gamme D-11 connaîtra plus de 3.000 exemplaires. A Uzès, le F-PHFL poursuit son activité et maintient le flambeau des Jodel…   ♦♦♦

Texte d’AéroVFR.com

Photos © Aéro-Club d’Uzès https://aero-uzes.org

 

CHOUCROUTE PARTY du 4 Déc. 21

Ce samedi, Véro et Richard DOLLINGER nous avait conviés à une choucroute party au ClubHouse. Le froid et la bruine étaient présents pour nous accompagner et nous faire penser être en région Alsacienne. On s’est retrouvés 26 dans la grande salle bien chauffée, et on s’est régalés. Merci à nos hôtes qui nous ont magnifiquement bien servis.

Bonne fête de fin d’année à tous.