Archives mensuelles : novembre 2019

PARCOURS D’UN FUTUR PRO : Louis FELIX

Louis FELIX, jeune Belge membre de l’ACHC depuis seulement mars 2019, a obtenu son théorique en avril et son PPL en Août de la même année avec Patrice LAPIERRE. Il a débuté sa formation ATPL en Belgique en octobre. Il nous raconte son histoire qui peut être utile pour tous nos jeunes qui rêvent de devenir professionnels :

Je suis arrivé dans le milieu aéronautique dès mon plus jeune âge. Effectivement c’est grâce à mon père que le virus de l’aviation m’est parvenu car celui-ci est également pilote privé avion, pilote ULM et pilote planeur. Tout petit, il m’emmenait déjà très régulièrement sur divers aérodromes partout en Belgique et également sur l’aérodrome de Carpentras, à 5 min de notre maison familiale de vacances !

Très vite mon père m’emmenât en vol et me fit découvrir le bonheur de voler ! D’ailleurs au début j’étais trop petit pour atteindre les palonniers, je pouvais uniquement tenir le manche… Petit à petit les années passèrent et je fus enfin assez grand pour contrôler les palonniers. Mon père m’apprit donc les bases du pilotage pour mon plus grand plaisir.

C’est en 2016 lorsque j’ai eu 15 ans que j’ai pu enfin apprendre à piloter « officiellement ». Effectivement, la loi française permet aux jeunes d’apprendre à piloter des ULM dès l’âge de 15 ans. Je me suis donc inscrit au club ULM de Carpentras, où à l’époque les heures de Nynja étaient à 50 euros pour les jeunes de moins de 25 ans avec des instructeurs bénévoles !

Étant Belge et vivant en Belgique, je pratiquais cette activité uniquement durant mes vacances. J’ai donc commencé mon brevet ULM durant les vacances de Carnaval 2016 où je fis une semaine intensive de formation avec mon instructeur pour ensuite enchaîner une deuxième semaine de formation pendant les vacances de printemps. Au bout de 4 semaines intensives fin juillet et fin août 2016, je terminais enfin ma formation de pilote ULM 3 axes en 21 heures et 6 minutes de formation étalées sur 6 semaines. Je ne remercierai jamais assez feu mon instructeur, Jacques Blondeau. Grâce aux tarifs très attractifs pratiqués à l’époque pour les jeunes du club ULM de Carpentras et aux primes offertes par la FFPLUM aux jeunes, j’ai obtenu un brevet ULM 3 axes avec emport passagers et radiotéléphonie en Français pour moins de 1000 euros !

Au niveau scolaire, je suis rentré à l’école maternelle un an en avance car étant de janvier 2001, mes parents ont estimé que j’étais assez mature pour rentrer à l’école avec les autres élèves nés en 2000. J’ai conservé cette année d’avance durant toute ma scolarité. J’ai obtenu mon CESS en option mathématique 8 heures et sciences 7 heures (équivalent d’un BAC S en France) en 2018 à l’âge de 17 ans. Les mentions n’existent pas en Belgique, mais je n’ai jamais été premier de classe, j’ai toujours été un élève avec une moyenne correcte.

A la fin de ces études secondaires, le choix des études supérieures était évident… Je voulais devenir pilote… Malheureusement, bien que cela pouvait paraitre très facile pour un jeune comme moi de choisir son école et ses études, cela ne fut pas si simple…

Effectivement bien que mon objectif était clair, en Belgique, il n’y a pas d’Ecole Nationale d’Aviation Civile et le milieu aéronautique est beaucoup plus fermé qu’en France. On est donc contraint d’entrer dans une école privée, où les formations de pilote de ligne sont très coûteuses et où les places à la sortie ne sont pas assurées…

Au bout de pas mal de semaines de réflexion et de recherches durant l’été 2018, j’ai donc choisi de jouer la sécurité et d’obtenir un deuxième diplôme en parallèle de mes études de pilote. Je suis donc tombé sur une toute nouvelle formation qui commençait en septembre 2018 en Belgique : un partenariat entre une école supérieure publique belge et une école privée de pilote de ligne. Cette formation consiste en un bachelier aérotechnique étalé sur 3 ans. Le cursus permet d’obtenir un diplôme avec la licence PART 66 pour effectuer des travaux d’entretiens sur avions ainsi que l’ATPL théorique (théorie pilote de ligne).

J’ai en parallèle de ma première année d’étude, passé le PPL au sein de l’aéroclub du Haut Comtat de Visan-Valréas car celui-ci est requis pour entamer une formation de pilote de ligne modulaire. En effet, j’ai décidé d’entamer la formation modulaire de pilote de ligne plutôt que la formation intégrée car celle-ci est un peu moins couteuse et permet d’étaler les frais de la formation et de travailler en parallèle de ses études afin d’éviter de se mettre des prêts bancaires élevés sur le dos.

Je me suis donc inscrit à l’ACHC le 4 mars 2019 pour entamer ma formation avec Patrice Lapierre. J’ai donc effectué comme pour mon brevet ULM, une semaine intensive de formation en mars, une deuxième en avril durant laquelle j’ai été lâché solo au bout de 5 heures et 57 minutes de vol. J’ai également profité de cette semaine pour passer le théorique le 10 avril à Aix en Provence. Et c’est avec un peu de travail et un peu chance (oui, il en faut surtout avec les séries de questions parfois un peu tordues…) que j’ai réussi mon théorique ! Je suis ensuite revenu dans le sud durant 5 semaines, entre juillet et août afin d’obtenir mon PPL complet. J’ai d’abord obtenu mon brevet de base le 22 juillet 2019 avant de continuer vers mon objectif final : le PPL !

C’est donc le 9 août 2019 au bout de 8 semaines et avec 45 heures et 7 minutes de formation que Patrice m’a présenté à l’examen pratique en vol en vue de l’obtention du PPL. Au bout de 2 heures et 54 minutes de vol test PPL, la bonne nouvelle est tombée : j’avais réussi mon PPL !

Au niveau scolaire j’ai donc actuellement terminé et réussi ma première année d’études supérieures et continue la poursuite de mon rêve : devenir pilote de ligne.

J’ai donc passé et réussi les tests de sélection pour la formation ATPL (les tests Compass ainsi que des tests de personnalité et d’Anglais) le mercredi 2 octobre 2019.

J’ai commencé ma deuxième année d’études supérieures ce 14 octobre 2019 en entamant les cours « ATPL théorique » au sein de la Belgian Flight School à l’aéroport de Charleroi en Belgique.

Pour la suite, j’envisage de terminer ma troisième année d’étude afin d’obtenir mon bachelier en aérotechnique pour ensuite trouver un job et entamer les qualifications CPL, IR, ME, et MCC dans le but de poser enfin mon céans en place avant droite d’un liner…

      

POT DE DÉPART de RUDY & MARLÈNE

Ce samedi 16 novembre, près de 40 amis de Marlène et Rudy FRAHM se sont retrouvés pour le pot  de départ de ce couple aussi sympathique qu’actif au sein de notre aéroclub. Rudy au sein du Conseil d’Administration et Marlène en tant que bénévole toujours prête à aider vont nous manquer. Mais il semble que l’appel de la famille et du beau temps d’Anvers ait été plus fort que l’envie de rester en Provence encore quelques années.

Nous leur souhaitons tout le bonheur du monde dans leur Belgique natale et leur renouvelons notre invitation quand ils le souhaitent.