Archives mensuelles : février 2018

ROULAGE DE PISTE

Ces mardi et mercredi dernier, un roulage de piste et TWY a été effectué par 2 compacteurs (rouleaux-compresseurs) :

  • Notre « Sex-Toy » qui a été remis en marche et a fonctionné parfaitement ces 2 journées.
  • Un compacteur vibrant similaire au nôtre, de 1m de largeur et qui a, lui aussi, rempli son rôle. Ce dernier a été gracieusement prêté par ESAF.

Pour cela, le club et moi-même tenons à remercier vivement Mr Jean-Baptiste Fernandez, Président de ESAF (Entreprise Spécialisée en Activités Ferroviaires) qui accompagne activement Mélanie ASTLES dans ses championnats de voltige. Ils ont tous deux tenu à chevaucher eux-mêmes les chevaux de fer, Mélanie étant clairement moins à l’aise que dans ses voltiges 🙂 Quelques trop rares membres se sont spontanément proposés pour participer, tels Ago, Yves, Patrice, Lionel ou Serge. On fera mieux la prochaine fois !

Le plus important est de toute façon que la piste et le TWY aient été roulés et que le résultat est semble-t-il très satisfaisant. Je l’ai testé, et c’est beaucoup plus confortable, surtout pour les suspensions ! Il faut choisir la bonne souplesse du terrain, mais la petite taille de ces compacteurs semble malgré tout satisfaisante.

Les pilotes nous le diront.

Jean-Luc

Play it again Mende

En ce Dimanche, il fait froid et le pire est à venir. Alors quoi de mieux qu’un déjeuner à Mende dans un de mes restaurants préférés.

Voyage aller sans photos, en revanche, pour le retour, j’ai monté l’appareil photo sous l’aile. Au sol, il fait froid, -2°. Un excellent test de la qualité de baroudeur de l’appareil, en vol la température externe tombera à -6° Les abords des Monts Lozère sont bien enneigés, heureusement que la cabine de l’avion est bien chauffée malgré quelques courants d’air plutôt glaciaux.

Plus on approche du Rhône, plus la neige se retire. A quelques encablures d’Aubenas, il ne reste plus rien. Reste à se poser, un petit vent irrégulier et turbulent de travers. Pour le réussir, il faudra souffler les ailes pour trouver les bonnes attitudes.  Piste bien alignée. Poser  un peu acrobatique mais sans taper ni rebondir.Arrivée au club, quelques avions dehors. Il aurait été fâcheux de ne pas profiter d’une fenêtre de quasi calme.