Archives quotidiennes :

Vol avant un superbe repas

En ce samedi 1 juillet, avant de profiter d’un poulet à la provençale, nous avons décidé de faire un petit tour du mont Ventoux.

Le but initial était de vérifier si le Ventoux pointait son sommet au dessus des nuages. Et bien depuis nos trois mille mètres d’altitude, je peux affirmer que non, le sommet était bien noyé dans les nuages.Puis face à l’ouest, verticale Valréas, débute la descente, il reste à trouver le terrain. Certaines mauvaises langues s’interrogeront pour connaître mes raisons pour choisir de voler aussi haut. Simple, l’avion n’est pas la tasse de thé du spéléologue et, en ce qui me concerne, l’altitude est désirable.

En fait je suis claustrophobe et me soigne en montant le plus haut possible.

Mais au fait, depuis la verticale de Valréas, à huit mille pieds, où se trouve le terrain ?

Comme j’ai trouvé le terrain, moi, avec Françoise nous avons rejoint Sylvain et son épouse pour un apéro mérité, apéro suivi d’un superbe repas.

Merci à tous deux et n’oubliez pas de revenir vite.

158(1)